Lune et Mars : les femmes en première ligne de l’exploration spatiale

La communication autour du spatial se féminise. Notamment pour les missions à long terme vers la Lune et Mars. La mixité se pare d’une importance toujours croissante. L’avenir de l’exploration spatial s’écrira-t-il au féminin ?

En 2019, il semble que nous tentons d’apporter plus de mixité au quotidien. Mais le chemin est encore long, pour diverses raisons. Néanmoins, la prise de conscience commence peu à peu à être générale. Ou tout du moins on en parle plus. Si bien que la présence des femmes dans des domaines techniques très poussés est de plus en plus appréciée et demandée.

Innovation et mixité : indissociables et pourtant séparées

Des événements, associations, institutions, entreprises, mettent en avant leur volonté de mixité dans divers domaines. Cela est essentiel, et pas seulement pour « se faire bien voir ». On parle encore trop peu selon moi des biais techniques. Pourtant, sans nous en rendre compte, au quotidien nous vivons dans un monde créé par et pour des hommes blancs de quarante ans, classe moyenne, hétérosexuels, mariés, avec un chien, une maison, et tous les clichés qui vont avec. Nous pouvons très bien faire semblant de découvrir cet état de fait. Mais la situation n’est pas nouvelle.

Par exemple lorsque la photographie s’est développée, elle a été sujette à des biais. Comme par « hasard » (j’insiste sur les guillemets) les personnes de couleur étaient moins visibles sur les photos. Évidemment. La photographie a été développée par une certaine catégorie de personnes, pour cette même catégorie. Bien que dans les faits ce soit un peu plus compliqué compte tenu de l’époque. En tout cas en 2019 l’histoire se répète, notamment dans le numérique. Et ce concernant autant la couleur de peau que le sexe des usagers. Cela fera l’objet d’un de mes prochains articles.

De la Lune à Mars, les femmes au cœur de l’exploration spatiale

Les femmes sont encore largement minoritaires dans le secteur spatial. Néanmoins, elles sont de plus en plus encouragées à intégrer ce domaine d’activité. Pour ce faire, la communication est d’une importance capitale. Cela passe par des annonces officielles, mais aussi notamment par des images. Ce dernier média a un double intérêt. Premièrement, l’image a une place quasi centrale dans nos vies. Et je parle d’image en général : schémas, icônes, signalisations, photos, image de soi, etc. Deuxièmement, les adolescents et jeunes adultes sont parmi les plus exposés à ce « culte de l’image ». Cette cible est essentielle car elle représente les futurs principaux acteurs des missions spatiales à long terme.

Ainsi, il y a quelques semaines, la NASA a dévoilé trois affiches pour illustrer l’avenir de l’humanité dans l’espace. Un avenir résolument féminin. La première affiche représente une femme dans la future station spatiale Gateway, en orbite autour de la Lune. Le second poster montre une femme marchant sur Mars : la première à y poser le pied ? La troisième illustration se veut plus neutre, montrant un personnage de dos, dont le métier est architecte lunaire. Un futur emploi accessible aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Mesdames, l’avenir semble donc vous tendre les bras. Alors ne vous laissez pas abattre par les préjugés et foncez, vers l’infini et au-delà !

Olivier Menguy

• En savoir plus sur le projet Moon2Mars de la NASA

1 thought on “Lune et Mars : les femmes en première ligne de l’exploration spatiale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *